Venise Millénaire, avec Jordi Savall

L’année commence bien pour les mélomanes montréalais, surtout ceux passionnés de musique ancienne et baroque ou de compositions de tradition non occidentale. Le Théâtre Maisonneuve a accueilli, en première en Amérique du Nord et affichant complet, le nouveau projet du grand musicien catalan Jordi Savall, Venise Millénaire, porte de l’Orient (770-1797). Pour répondre aux exigences d’un répertoire traversant mille ans d’histoire et un vaste territoire, Savall a dû réunir trois ensembles sous sa direction – La Capella Reial de Catalunya (groupe vocal), le Hespèrion XXI (ensemble instrumental spécialisé en musique ancienne) et Le Concert des Nations (spécialisé dans la période 1600-1850) – en plus de l’Ensemble Orthodoxe/Byzantin (formation grecque spécialisée dans le répertoire byzantin et post-byzantin) et de quatre musiciens indépendants jouant des instruments originaires de la Turquie, de la Grèce et de l’Arménie.

Le fil conducteur de Venise Millénaire est une ligne du temps. Le spectacle s’organise autour de faits historiques ayant marqué l’histoire de Venise et des différents peuples à l’Est avec lesquels la ville établit des relations commerciales et culturelles entre 770 et 1797. À chacun de ces événements, Savall a associé des pièces musicales composées dans la même période et dans la même région. Pour n’en donner que deux exemples, l’année 828, marquée par le transfert des reliques présumées de Saint-Marc d’Alexandrie à Venise, a été donc associée à une composition attribuée à Johannes Damaskinos (Saint Jean Damascène), Choral byzantine : Alleluya, datée du 8e siècle, tandis que pour l’Année 1453, date de la prise de Constantinople par Mehmet II, la composition choisie a été le Lamentatio Sanctae Matris ecclasiae Constantinopolitanae de Guillaume Dufay.

Sur la brochure du spectacle, Savall est présenté comme étant le responsable pour la « conception historique et musicale du projet », une description exacte, étant donné que Venise Millénaire produit en effet un discours historique, une vision du passé proposée par le musicien catalan. On pourrait bien sûr critiquer l’arbitraire de la sélection d’événements ou même voir une vraie fantaisie historique dans ce survol musical extrêmement ample, mais Savall semble plus intéressé à réfléchir sur la valeur politique contemporaine de cette longue histoire de relations à la fois troubles et enrichissantes entre l’Europe de l’Ouest et ses voisins de l’Orient, des relations qui se renouent dans un spectacle réunissant des musiciens de diverses nationalités. Le choix des pièces orthodoxes a été fait, en outre, par Panagiotis Neochoritis, maître et directeur de l’Ensemble Orthodoxe/Byzantin, et ce partage des responsabilités semble un contrepoint intéressant à un certain risque d’exotisation de l’Orient qui hante toujours ce genre de projet. Venise Millénaire, ainsi que d’autres projets récents de Jordi Savall, vise à créer une expérience de rencontre créative entre des peuples et des cultures diverses, intention réaffirmée par Savall au moment où il s’est adressé au public pour exprimer sa solidarité envers les victimes de la récente tuerie à la grande mosquée de Québec.

Parmi les nombreux moments inoubliables vécus en deux heures de spectacle, il faut souligner les performances époustouflantes de l’Ensemble Orthodoxe/Byzantin, qui a exécuté des pièces extrêmement exigeantes, et Il Combattimento di Tancredi e Clorinda, de Claudio Monteverdi, dont le narrateur (testo) a été interprété par le baryton italien Furio Zanasi, un des grands noms du répertoire baroque dans l’actualité.

Savall est connu de longue date du public montréalais. Espérons le revoir bientôt !

Auteur : Diogo Rodrigues de Barros

Image de garde : Traquen’Art

Venise Millénaire, porte de l’Orient (770-1797), 1er février 2017, Montréal, Place des Arts. Diffuseur/Producteur : Traquen’Art

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :