Ed’s Garage au Royal Manitoba Theatre Centre

Douglas E. Hughes et Rob Beattie, photo par Bruce Monk

Ed’s Garage, du Royal Manitoba Theatre Centre, est une bonne comédie familiale, alliant comiques de mot et de situation pour un questionnement rafraichissant sur les valeurs de notre société.

Rob Beattie (connu pour son one-man show Wingfield Series, également de Dan Needles) campe Ed, un garagiste de campagne convaincant, caricaturant avec douceur l’homme à tout-faire et tout-savoir de la petite ville, de la réparation de moteurs de bateaux au règlement des problèmes personnels de tous les habitants. Beattie montre ici son expertise de comédien avec un très bon jeu où il se fait tout simplement plaisir.

Le message principal semble se faire attendre jusqu’à la deuxième partie où les personnages partagent enfin le cœur du problème : la perte des valeurs dans la société, notamment avec l’exode rural poussant les jeunes vers les villes sur-dynamiques et stressantes. On comprend alors que la première partie de la pièce a bien joué son rôle traditionnel théâtral : présenter la situation et les personnages, et mettre en place une intrigue qui sert de justification pour approfondir  la discussion et aborder le vif su sujet. Dans notre « 9 à 5 » quotidien où l’écran d’ordinateur est devenu l’horizon pour beaucoup d’entre nous, la connexion aux racines familiales et identitaires est en danger pour les enfants de la campagne qui perdent toujours un peu plus de leur identité au fil du temps. Le message s’accorde étrangement avec les pratiques de plus en plus à la mode dans le monde des affaires, où les consultants organisationnels utilisent aujourd’hui une nouvelle définition du leadership, axée sur les valeurs et sur la raison d’être d’un individu (présentée comme un « Why? » existentialiste par Ed). Cela résonne beaucoup avec les orientations professionnelles des jeunes de la génération Y de ce début de XXIème siècle, qui cherchent en majorité un sens à leur emploi plutôt qu’un gros salaire. Ainsi, les 20-30 ans d’aujourd’hui sont quelque part plus proches de leurs grands-parents que ne l’étaient leurs propres parents.

Avec un décor rempli de détails et un full quasi constant en termes d’éclairages, les comédiens restent presqu’uniquement en avant-scène pour inclure le public dans leur amusants renversements de situation. Au final, c’est un bon deux heures pour une soirée familiale, aux jeux de mots sympathiques et au message léger mais convaincant.

Ed’s Garage, au Royal Manitoba Theatre Centre, du 7 février au 2 mars 2013 – http://www.mtc.mb.ca/Current-Plays/Hirsch/Ed-s-Garage.aspx

Publicités
Comments
One Response to “Ed’s Garage au Royal Manitoba Theatre Centre”
  1. Eli dit :

    J’aimerais bien voir ce production de théâtre. Comment puis-je savoir s’il vont le faire encore? C’a l’air d’être un bon histoire, une bonne comédie familiale.
    Eli | Portes Canada (Les)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :