Coup d’œil sur l’art contemporain en Europe

Les nouvelles que le Québec reçoit de son cousin européen portent plus sur la crise de l’euro et l’instabilité des sociétés que sur la culture. Pourtant, la scène artistique européenne, bien que soumise à un vent d’inquiétude, légitime, ne se laisse pas intimider par le contexte économique peu clément. Nous vous proposons un aperçu d’événements ayant eu lieu en Italie et en Espagne.

TURIN-910 000 habitants

LUMIÈRES D’ARTISTES-LUCI D’ARTISTA-19 installations

Logée entre le Pô et les Alpes, Turin offre un cadre magique pour toute intervention artistique, la ville étant de dimension relativement importante mais conservant un charme de conte de fée. Plutôt que d’opter pour les simples décorations de Noël, la ville propose une collaboration avec des artistes contemporains pour créer des œuvres lumineuses qui embelliront la ville jusqu’en janvier. L’imagination n’a pas de limite quand il s’agit de vêtir la ville piémontaise et le paysage urbain devient une gigantesque toile d’art contemporain.

ARTISSIMA-Foire internationale d’art contemporain-48 000 visiteurs

Puisque l’automne est dédié à l’art contemporain, quoi de plus représentatif qu’une foire où les galeries internationales viennent vendre leur dernier protégé ! À caractère périodique, la foire consiste en un rassemblement commercial qui propose un produit : l’art contemporain ! Située dans le gigantesque espace de l’Oval, construit pour les Jeux Olympiques de 2006, la foire Artissima réunit un public composé de collectionneurs comme d’étudiants. On s’y rend pour regarder, apprécier, flâner et surtout se laisser submerger par la quantité et la variété des propositions de la scène artistique actuelle. Heureusement le simple curieux n’est pas laissé à lui-même, car le grand mérite de cette foire internationale d’art contemporain est de faire de la du monde de l’art contemporain un lieu d’expérimentation et de découvertes.

Parmi les activités notables visant à sensibiliser le spectateur apprenti, on retrouve notamment le « Écoutez qui écrit », promenade guidée à travers les stands par les chroniqueurs culturels ; ou encore le « Collector’s walk », cette fois-ci le guide étant un acheteur habitué et connu des galeristes. Cet aspect didactique d’Artissima est tout à son honneur, car il est d’autant plus divertissant et instructif de s’attarder quelques instants sur une œuvre précise en sachant pourquoi elle plaît et donc pourquoi on l’achète. Un dernier aspect qui individualise cette foire est sa division en sections « temporelles » indiquées par des dénominations telles que « New entries « et « Present Future ». Mais pour intégrer davantage cet art qui nous est absolument contemporain dans une mouvance générale cohérente, Artissima a également choisi de dédier une section, « Back to the Future » aux artistes des années 60-70 dont le travail a légèrement été oublié aujourd’hui. Un moyen de rendre hommage au travail de pionner de ces artistes, entre autres dans le champ de l’art féministe, mais aussi de réactualiser ces œuvres par rapport au contexte actuel, tout en démontrant un discours artistique encore d’actualité.

PARATISSIMA-7e édition

Ce qui fait de Turin un pôle artistique d’autant plus attractif cet automne est la variété des projets qui prennent d’assaut la ville. Sans souci de compétition avec les gros événements tels qu’Artissima, musées et commissaires indépendants ajoutent à l’éventail des propositions d’expositions. Paratissima, comme son nom l’indique, offre un parcours en marge d’Artissima mais arrive ainsi à en compléter le discours. Disséminés dans le quartier autour de la gare de Porta Nuova, les espaces d’expositions sont tout aussi divers que les artistes présentés ! Selon un principe d’accessibilité pour tous (artistes et publics), Paratissima présente des jeunes artistes qui bâtissent leur renommée en dehors du circuit commercial. Le but est de proposer un art pour le futur, sans limite de création. Et sans limite de lieu d’exposition (avec parcours en segway proposé !). D’une vieille billetterie de la Gare décorée de fresques à un parking de cinq étages, chaque espace de la ville peut dialoguer avec les œuvres des artistes émergents. Le projet s’étend également à d’autres formes d’expression artistique, en créant des petits événements tels que « Paradesign », « Parafumetto » (pour la bande-dessinée) et « Paragioiello » (joaillerie). Difficile de ne pas trouver œuvre à son goût.

MADRID-3 213 271 habitants

Madrid est autant la ville des musées éternels que des petites salles d’expos presque familiales dans le quartier très typé « castizo » d’Antón Martín. Toutefois la ville regorge également de galeries toutes plus huppées les unes que les autres, condensées autour de la Bibliothèque Nationale. Ces galeries madrilènes s’unissent à d’autres galeries de la péninsule et quelques galeries internationales autour d’un thème particulier : l’estampe.

FERIA DE L’ESTAMPE-19e édition

L’estampe, medium moins connu que la peinture, se caractérise par l’intimité que procure en général l’œuvre imprimée. Son caractère reproductible en fait une œuvre plus abordable qu’une peinture ; un bon moyen d’initier votre propre collection d’art contemporain ! Durant cette Feria Estampa-Arte Múltiple se concentre donc sur l’art sériel, incluant musique et vidéo, avec toutefois une majorité d’estampes traditionnelles : litographie, sérigraphie, gravure. La tension au sein des galeries se fait plus sentir en milieu espagnol, l’affluence des visiteurs ne compensant pas la perte des acheteurs. La fin de la bulle spéculative sur la construction se fait cruellement sentir dans ce milieu et peu de points rouges collés à côté des œuvres indiquent qu’elles ont été vendues…Mais l’événement ne recule pas devant le risque et présente une section dédiée aux réalisations moins traditionnelles, soulignant de ce fait que l’Espagne reste un point d’attraction dynamique et rassembleur en art contemporain, et ce à niveau mondial.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :