María Muñoz – Tous les noms

Chaos de bruits et de mots distincts. « Moi, je m’appelle Carnaval » -dit le lapin, notre guide dans ce voyage d’émotions juxtaposées. L’Agora de la danse favorise depuis 20 ans la création en danse contemporaine et c’est dans cette optique d’innovation culturelle qu’elle a accueilli l’interprète catalane María Muñoz et son équipe pour créer, ici à Montréal, une nouvelle chorégraphie. Il s’agit toutefois bien plus qu’une chorégraphie proposant uniquement le corps comme matériau créateur d’images. L’artiste explore la formule du solo mais s’environne d’objets et s’accompagne de la parole pour enrichir notre expérience sensible. Vous vous demandiez ce que venait faire le lapin en introduction de ce texte ? Et bien voilà, ce burlesque léger, tout en nous permettant de nous déconnecter de notre réalité codifi ée, ouvre à une réfl exion profonde sur nos émotions. La compagnie Mal Pelo a voulu explorer cette relation paradoxale que nous entretenons avec les choses et la vie, dans cet acte quotidien qu’est celui de nommer. Il faut donc distinguer le concept que l’on applique à l’objet et sa traduction en sons. Et pourquoi ne pas se donner la liberté, comme le fait le personnage ici, de nommer comme nous avons envie les choses et les sentiments  ? Dans cette scène de spectacle où sont projetés des images et des mots, où un petit automate répète sans cesse le même geste comme nous dans le quotidien, ce lapin naïf et cette danseuse aux mouvements d’une précision sans pareil vont nous communiquer l’absolue beauté qu’est cette action de confier son nom à l’être aimé. Ou encore vont nous faire réfléchir à la guerre qui cristallise des mots comme éléments tabous. Un voyage lent à travers l’identité se profi le au gré d’instants magiques : un bloc de granit pendu à un câble fi n et pourvu d’une pointe en son extrémité rythme l’espace sonore du son profond produit au contact d’une barre de métal ; des mots projetés dans l’air trouvent support et existence sur le frêle papier tenu par l’interprète ; de long papiers tendus au plafond tournent lentement, offrant un espace nouveau et mobile pour accueillir les pas de la danseuse.

Rencontre avec María Muñoz – Traduction libre de l’espagnol

María Muñoz et la compagnie Mal Pelo se sont fait connaître à Montréal lors de l’évènement Destination Danse : Catalogne présenté à l’Agora en 2008. Le spectacle présenté alors, Bach, offrait un aperçu tout autre de l’art de María Muñoz. Cette dernière mentionne justement que l’intention de cette oeuvre résidait en une interprétation très pure obligeant à une concentration absolue. Tous les noms nécessite également une concentration poussée malgré l’aspect fragmenté et ludique de l’oeuvre. En effet, l’artiste doit changer de rôle rapidement, et ce que le lapin exprime à l’oral, elle doit ensuite le traduire par son corps et ses mouvements au pouvoir d’évocation étonnant. Cette oeuvre, nous explique-t-elle, a permis à l’équipe une recherche sur le savant mélange entre texte théâtral et musicalité. Parler sur scène n’est pas nouveau pour elle et le fait d’incarner par instants ce lapin philosophe lui autorise une nouvelle façon de se déplacer. L’artiste mentionne également que cette liberté sur scène lui permet de suggérer au spectateur une émotion ou une réfl exion, à la base de l’expérience que Mal Pelo nous propose. Pour la troisième fois dans son parcours elle explore la formule du solo, un chemin de création qu’elle n’avait pourtant pas imaginé emprunter auparavant. L’interprète catalane a été très touchée de la réception de Tous les noms à Montréal. Elle souligne d’ailleurs que le moment d’une première de spectacle est pour l’équipe l’occasion d’avoir une vision globale du travail effectué. Mener une représentation à maturité suppose donc le contact avec le public autant que le processus de création préalable. L’artiste signale aussi le rôle que possède une ville dans la réception d’une oeuvre au caractère plus original comme Tous les noms. Montréal est pour elle une ville formée dans l’appréciation de la danse contemporaine et le public sait ainsi apprécier le travail riche en suggestions nouvelles que propose Mal Pelo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :