Les Cowboys Fringants : de la Grand Messe à L’Expédition

Les Cowboys Fringants, ambassadeurs du Québec et véritables bêtes de scènes, présentent une série de spectacle à travers la province. Début mars, ils prirent possession du National pendant 8 concerts et l’enflammèrent de leurs chansons endiablées, touchantes, revendicatrices et poignantes. Outre leur dernier album, L’Expédition, les CF rejouèrent de nombreux succès devenus maintenant classiques incontournables de leurs précédents enregistrements. En jouant les derniers succès populaires Entre deux taxis, La Catherine, et Tant qu’on aura de l’amour, ils nous ont fait découvrir plus de la moitié des chansons originales issues de L’Expédition, tout en délivrant sur scène une performance sans précédents. Ils mirent le feu aux poudres avec les incontournables La Manifestation, En berne, 8 secondes, Les étoiles, Le gars d’la compagnie, La Reine et Plus rien. Finalement, ils firent plaisir au public en jouant le très joyeux Shack à Hector, hymne à l’amité soudée à l’éthanol. Si vous ne connaissez pas les Cowboys, allez les découvrir en spectacle, ils vous convaincront que la musique québécoise est effervescente et mérite d’être jouée, écoutée et chantée à tue-tête. Ils feront vibrer la fibre québécoise en vous, peu importe votre origine.

L’Expédition Les Cowboys nous avaient laissé sur l’excellent album de La Grand Messe, album revendicateur, interpellant, se voulant contre l’immobilisme et appelant à la prise de conscience personnelle. Avec L’Expédition, c’est une musique moins engagée qui nous est présentée, peut-être plus personnelle. Certes, la chanson Monsieur reste dans la même veine, dénonçant les tractations politiques faites derrière les rideaux. Néanmoins, ils réussisent à jouer sur un autre registre, quelque peu exploité auparavant avec la chanson La Reine de l’album précédent. Grâce aux Rue des souvenirs, La bonne pomme, Histoire de pêche, Entre deux taxis, Tant qu’on aura de l’amour et la très touchante La tête haute, les Cowboys Fringants nous émeuvent et retracent les petites histoires de la vie quotidenne québécoise. Grâce à leurs textes, ils dressent un kaléidoscope de la société actuelle, avec ses hauts, ses bas, ses joies et ses peines. Bravo aux Cowboys pour leur prestation aussi intense en concert que sur leurs albums et pour leurs engagements politico-social et environnemental, oeuvrant pour le rayonnement québécois en Europe. Si les Cowboys débarquent, ne les manquez pas ! Visitez leurs site internet : http://www.cowboysfringants.qc ca pour plus d’informations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :